Êtes-vous un Patient?

Le diabète est la première cause d’amputation non-traumatique d’orteils, d’avant-pied, de jambe, de cuisse! Un diabétique sur 10 court ce risque! Sur 100 amputations, 52 le sont au niveau des orteils, 19 au niveau du pied, 17 en jambe et 12 en cuisse. Près de 10.000 diabétiques par an sont concernés.
Comment en arrive-t-on à la gangrène imposant l’amputation ?

  • Le diabète induit une diminution, voire une abolition, de la sensibilité entravant la perception des blessures, durillon, crevasse …
  • Les déformations de l’avant-pied et des orteils sont fréquentes, le diabète induit des déformations de la semelle plantaire, le tout favorise les lésions de frottement ou d’appui.
  • Ces lésions s’infectent et s’ulcèrent d’autant plus facilement qu’il existe une perte de sensibilité et que le diabète favorise l’infection.
  • Elles cicatrisent mal du fait d’une insuffisance artérielle (ischémie) fréquente liée à des lésions des artères de jambes ou des petites artères nourricières (artérioles).
  • Infection et ischémie s’aggravent mutuellement.
  • Enfin l’examen clinique à lui seul évalue mal le degré d’insuffisance artérielle (le degré d’ischémie) du pied. Une même lésion du pied peut aussi bien être le fait de troubles artériels limités que liée à une insuffisance artérielle majeure.

Inspectez vos pieds chaque jour, passer la main dans la chaussure et la retourner avant de l’enfiler pour éliminer un objet susceptible de vous blesser. Ne fumez pas.
Devant toute lésion cutanée du pied, toute fissuration interdigitale, tout trouble trophique, consultez votre médecin sans tarder et prenez un avis vasculaire pour faite le point de l’état artériel du membre concerné et quantifier l’insuffisance artérielle du pied par des techniques non invasives (écho-Doppler, mesure de pression à l’orteil, mesure de la pression transcutanée d’oxygène).

WordPress Lightbox Plugin