Pression à l'orteil ou Index de Pression Systolique à l'orteil (IPSgo)

Les mesures de pression à l’orteil se sont avérées être un moyen précis de diagnostiquer l’AOMI chez des patients risquant de présenter un index de pression systolique à la cheville (IPSch) anormalement élevé. Les vaisseaux des doigts ne sont habituellement pas affectés par les calcifications. La procédure est semblable à l’IPSch, mais nécessite de petites manchettes et une sonde sensible.

L’équipement de Perimed utilise la technique de laser Doppler la plus performante pour la détection, combinée à une fonction unique de chauffage localisé qui garantit des résultats fiables et reproductibles.

  • Les pressions à l’orteil fournissent une évaluation précise de la perfusion chez les patients où les valeurs IPSch ne sont pas fiables en raison d’une calcification artérielle.
  • Les occlusions sous la cheville peuvent être détectées avec la pression à l’orteil.
  • Les petits vaisseaux des orteils sont sensibles à une basse température ambiante qui peut entraîner la vasoconstriction, d’où l’importance de contrôler la température des orteils.

Toe pressure

WordPress Lightbox Plugin