Enregistrement du volume de pulsation

L’enregistrement du volume de pulsation (PVR) peut servir à détecter des lésions occlusives ou à identifier l’emplacement anatomique des lésions occlusives, souvent en association avec des pressions segmentaires. Le PVR se base sur une pléthysmographie et mesure les variations de la pression, reflétant ainsi la pulsatilité artérielle. Les calcifications artérielles n’impactent pas l’évaluation du résultat ; le PVR peut donc idéalement être combiné avec l’IPS pour une fiabilité accrue chez tous les patients diabétiques ou souffrant d’une insuffisance rénale chronique.

  • Sans incidence
  • Idéal en combinaison avec l’IPSch
  • Peut, dans de nombreux cas, remplacer la pression segmentaire
Perimed PVR
WordPress Lightbox Plugin