Des Tests Combinés pour un Meilleur Diagnostic

De nombreux patients avec un risque d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) présentent des comorbidités importantes qui augmentent le risque d’événements cardiovasculaires et rendent le diagnostic plus complexe. Si le patient présente une série de problèmes se chevauchant (exemple : diabète, insuffisance rénale chronique, hypertension), il est très peu probable qu’un seul test vasculaire réponde à toutes les questions. La solution est simple : combiner différents tests vasculaires pour obtenir une bonne image des états macrovasculaires et microvasculaires dans les membres.

  • Les patients diabétiques ou souffrant d’une insuffisance rénale chronique peuvent présenter une calcification médiale, des problèmes macrovasculaires et microvasculaires. Une combinaison de la pression à l’orteil, du PVR et de la tcpO2 est la seule option.
  • Pour tous les patients avec une ischémie critique des membres inférieurs (ICMI), l’analyse doit combiner la pression à l’orteil et la tcpO2 selon les dernières avancées.
  • Il est important de vérifier que la perfusion est rétablie dans la macrocirculation et la microcirculation après la revascularisation.
  • Il est préférable pour le patient que tous les tests hémodynamiques soient réalisés rapidement lors d’une seule consultation.
  • L’interprétation des résultats est plus aisée pour le personnel du service vasculaire si tous les tests sont effectués simultanément et dans les mêmes conditions.

WIfI classification PeriFlux

WordPress Lightbox Plugin